​Comment faire sa connaissance ?


L’une des façons les plus connues de faire connaissance est de poser des questions. C’est la chose la plus facile à faire, on braque le projecteur sur l’autre personne et on lui demande de parler d’elle. Cela peut marcher car de toute évidence plus vous en saurez sur elle et plus vous pourrez trouver des points communs et des choses à dire.


Mais le problème est que cela ne crée aucune attirance. A ce stade de la rencontre, elle ne vous connait pas assez pour fournir l’effort de participer autant à la conversation. De plus, rien n’est plus ennuyeux que de répondre à un interrogatoire.


Une technique efficace utilisée dans la communauté de la séduction est de transformer les questions en affirmation. En séduction, on veut faire passer du bon temps à la fille, qu’elle se relâche et oublie le sérieux de la démarche. On veut du fun. Alors au lieu de lui faire passer un questionnaire, on présuppose des choses sur elle, lui donnant envie de nous en dire plus.


En allant plus loin, on va présupposer des choses complètement décalées pour ajouter de l’humour et une ambiance légère a la conversation.


Exemple :


Au lieu de lui demander ce qu’elle fait dans la vie, je pourrais reformuler en disant : « Tu as des grandes mains tu dois être pâtissière/maçonne/boxeuse ».

Non seulement cela l’a fait rire, mais elle peut aussi d’elle-même vous dire : « Ah non du tout je suis en droit ».

Autres exemples :

  • « T’as un regard malicieux, tu dois faire des études de commerce, obligé ».
  • « Tu es classe aujourd’hui, tu vas à un entretien d’embauche ? »
  • «  Tu n’as pas l’air très pressée donc ça va, fin de journée assez cool pour toi avec de gros projets pour ce weekend… »

Vous voyez comment on peut imaginer la réalité de la fille, lui faire dire des choses sans jamais demander ? Et cela fonctionne pour n’importe quel sujet : ce qu’elle prend au goûter si vous l’abordez sur son chemin de retour de fac, à la soirée pyjama qu’elle s’apprête à faire si vous l’abordez en début de soirée… Le but étant de la faire parler d’elle subtilement sans jamais montrer qu’on veut forcer l’interaction.


Pour résumer, la structure est simple :

– Affirmation

– Devinette     + Humour = Vous apprenez à connaître la fille de manière sociable et attirante.

-Suppositions


Les erreurs les plus courantes qui font fuir


Raconter sa vie privée est une maladresse sociale ; cela implique aussi les private jokes que vous pourriez lui sortir avec votre pote en soirée qu’elle ne comprendra pas.


De plus, vous forcez la personne en face de vous à écouter quelque chose qu’elle n’a pas forcément envie d’entendre (logique puisqu’elle ne vous connait pas).


Vous perdez des points car votre investissement est trop important. Vous réagissez plus qu’elle ne réagit pour vous, donc vous descendez dans l’échelle de la séduction.


Il faut au contraire raconter son quotidien, des petits choses futiles mais drôles, c’est beaucoup plus efficace pour créer du lien. On peut mettre en scène ses amis sans rentrer encore dans l’intime.


Votre laps de temps pour l’intéresser est très court lorsque vous êtes un inconnu. Ne gâchez donc pas ces précieuses minutes et montrez-vous sous votre meilleur jour, le plus enthousiaste possible !


2018 © La vie Mondaine