le facteur chaos : Le hasard dans la séduction


Le hasard est il quelque chose que l’on peut contrôler ?


Quand on se lance dans la drague, on pense souvent qu’a la fin de notre apprentissage on arrivera à contrôler toute les situations, contourner tout les obstacles et que la fille que l’on convoite deviendra forcement notre copine si on le décide. 


Ce sentiment de naïveté provient de notre manque d’expérience et de recul. On n’a pas arrêter de nous dire que si la fille n’était pas intéressée c’était forcement notre faute, qu’on était 100% responsable de ce qui nous arrive.


Et nous on a pris ce principe à la lettre, du coup à chaque fois que ca coince on se torture pour en trouver la raison.


C’est une bonne démarche, ca permet de toujours s’améliorer et d’analyser notre façon de faire, mais si on ne distingue pas ce qu’on est capable de contrôler de ce qu’on est pas capable de contrôler on va vite tourner à l’hystérie.


L’expérience vous emmène au bon jugement


Il y a des fois ou vous verrez qu’aucune logique ne justifie sa réaction.


Elle vous à remballée, c’est comme ca. Peut être était elle de mauvaise humeur ? Peut être avait elle vécu une agression qui justifie sa méfiance ? Ou bien est elle en couple et pour elle, elle ne doit donc pas parler aux inconnus quand c’est le cas ? Peut être ceci, peut être cela…


Avec l’expérience vous saurez distinguer les erreurs de votre part des éléments extérieurs dont vous n’y pouvez rien.


C’est pourquoi vous devez continuer de vous questionner sans arrêts, quitte à être un peu parano parfois, avec le temps vous reconnaîtrez les situations sans queue ni tête dont vous ne serez jamais responsable de celle ou vous avez encore à apprendre.


On est pas des robots


J’ai souvent entendu des personnes parler de ratios, du nombre de numéros qu’on devait prendre sur un nombre précis d’approches, c’est souvent les débutants ou ceux qui bloque à un stade qui se pose ce genre de question car ca vise à les rassurer.


Cela leur donne une boussole pour se guider.


Le problème c’est qu’ils s’enferme dans un monde imaginaire fait de robot programmé tous de la même façon. L’être humain est complexe tout comme le sont les relations homme-femme.


Vous tomberez toujours sur des situations inconnus, vous aurez des bons jours ou vous déchiriez tout et d’autre ou vous ramerez comme jamais, il faut l’accepter.


C’est pourquoi les ratios sont inutiles. Chacun évolue selon son propre rythme, ses propres obligations, son propre terrain. Les comparaisons sont alors trompeuse.



Ces articles pourraient vous intéresser :

2018 © La vie Mondaine